Actualités

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes de ce vendredi 25 novembre, l’IWEPS, en collaboration avec la DGO5, a souhaité pointer quelques statistiques interpellantes issues de sources de données différentes.

Malgré leurs limites, ces statistiques ont le mérite de mettre en lumière le phénomène des violences faites aux femmes en Wallonie. La réalité quotidienne de la violence qui s’exerce dans la sphère privée, à l’abri des regards, rappelle l’urgence de considérer les violences faites aux femmes comme un problème de société important nécessitant une réponse politique forte. Mais les chiffres actuellement disponibles sont pour la plupart « asexués » alors que la majorité des victimes de violence sont des femmes ! Mieux connaître ce phénomène en améliorant la collecte des données statistiques demeure un enjeu majeur dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

  • On estime à 18, en moyenne, le nombre de viols commis chaque jour en Wallonie (1) .
  • Dans les affaires liées au viol, 97% des suspects sont des hommes et une victime sur deux (53%) est mineure d’âge.
  • Sur l’ensemble des affaires de coups et blessures volontaires, plus d’une affaire sur quatre (28%) concerne des violences au sein du couple (physiques, psychologiques, sexuelles, économiques).

(1) Estimation réalisée sur base des statistiques policières de criminalité et des résultats de l’étude sur les violences sexuelles, Amnesty International et SOS Viol, 2014

>> Télécharger les chiffres des violences contre les femmes en Wallonie


Retour aux actualités