Indicateurs statistiques

La mortalité en Wallonie en 2020

Entre le 1er janvier et le 22 novembre 2020, la Wallonie a fait face à une surmortalité de 5 586 personnes.

Mortalité et intervalle de prédiction à 90 % (IP) en Région wallonne

Sources : Registre national (Statbel) – Calculs Iweps (Données jusqu’au 22 novembre 2020)

En Wallonie, les premiers cas de Covid-19 ont été rapportés en mars 2020 après un hiver doux. Ils marquent le début de la première vague de l’épidémie chez nous. Cette première vague a duré jusqu’en mai. L’été a été marqué par une période de répit jusqu’en août où une vague de chaleur concomitante à une légère augmentation de l’incidence du virus a été observée. La deuxième vague de l’épidémie a touché la Belgique dès le 31 août.

Depuis le début de la crise sanitaire, Sciensano, l’institut belge de santé publique, a mis en place un système de surveillance pour suivre l’épidémie de Covid-19 et publie les données collectées dans ce cadre.

Jusqu’au 6 décembre, Sciensano rapporte 261 287 cas de Covid-19 et 15 994 admissions à l’hôpital de patients atteints du Covid-19 pour la Wallonie (données disponibles au 6 décembre). Il s’agit d’une incidence cumulée de 7 168 cas pour 100 000 habitants et d’un taux d’hospitalisations cumulé de 439 hospitalisations pour 100 000 habitants.

Selon les données publiées par Statbel et analysées par l’Iweps, depuis le 1er janvier jusqu’au 22 novembre, la Wallonie a fait face à une surmortalité toutes causes de 5 586 personnes. Ce nombre intègre une succession de périodes de sous-mortalité (janvier à février et juin à juillet) et de périodes de surmortalité (mars à mai, août et octobre à novembre).

Comparaison de la mortalité due au Covid-19 et de la mortalité toutes causes en 2020 en Wallonie

*IP = Intervalle de prédiction : Il y avait 90% de chance d’observer une valeur comprise dans cet intervalle pour la période considérée.
Sources : Mortalité Covid-19: Sciensano / Mortalité toutes causes: Statbel – Registre national ; Calculs: Iweps

On observe au cours de la première vague, une surmortalité de trois mille personnes en Wallonie. Pendant la même période, les médecins, hôpitaux et maisons de repos et de soins rapportaient à Sciensano environ le même nombre de décès.

Au cours de la deuxième vague en revanche, la surmortalité observée jusqu’au 22 novembre, dont les données sont encore incomplètes, dépasse les trois milles quatre cents décès tandis que la mortalité attribuée au Covid-19 via le système d’information sanitaire de Sciensano est de l’ordre de deux milles sept cents décès.

La différence, d’environ sept cents décès est encore à étudier mais pourrait être attribuée notamment à un sous rapportage des décès Covid-19, à une augmentation des autres causes de décès en raison, en premières hypothèses, de reports de soins ou encore à l’exacerbation par le virus de maladies préexistantes, celui-ci pouvant passer inaperçu en raison de l’état de santé initial du patient.


Définitions et sources

Les données sur la mortalité due au Covid-19 reprises dans cette fiche proviennent des données mises à disposition par Sciensano via le module Epistat.
Les données de mortalité toutes causes sont issues du Registre national et sont susceptibles d’évoluer dans le temps en raison de retard dans la notification de certains décès. Le nombre de décès attendus est obtenu sur base de la mortalité des cinq années précédentes en calculant tout d’abord une moyenne mobile pour chaque jour et ensuite, en calculant la moyenne des résultats sur les cinq années précédentes. L’intervalle de prédiction est calculé sur base d’une distribution de Poisson avec la moyenne finale estimée comme paramètre. L’intervalle de prédiction proposé ici est un intervalle à 90 %, ce qui signifie qu’il est attendu que 90 % des observations soient comprises entre sa borne inférieure et sa borne supérieure.


Pertinence et limites

Les valeurs des décès attendus sont obtenues sur base des années précédentes et représentent une estimation. Comme toute estimation, elle dépend de la méthode utilisée et d’autres résultats sont possibles.
Les données de mortalité sont enregistrées par les communes au Registre national. Des retards sont observés dans la déclaration des décès et les données sont susceptibles d’être encore légèrement modifiées. Les données de mortalité sont celles connues au 4 décembre 2020.

Responsable(s) : Vandenhooft Annick

Pour en savoir plus:

Open-data Covid-19 – Statbel https://statbel.fgov.be/fr/covid-19-donnees-statbel
Open-data Covid-19 – Sciensano https://epistat.wiv-isp.be/covid/
Surveillance de la mortalité toute cause en Belgique – Sciensano https://epistat.wiv-isp.be/momo/
Suivi de la mortalité quotidienne https://www.iweps.be/mortalite-quotidienne-2020/

Prochaine mise à jour :  inconnu


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques