Indicateurs statistiques

Revenu imposable net par déclaration

Les 20 000 déclarations les plus élevées (1 % des déclarations) ont, en moyenne, un revenu imposable d’un peu plus de 212 000 €.

Revenu net imposable par déclaration, moyenne par quantile

Sources : SPF-Economie / Direction générale Statistique, revenus fiscaux, revenus de 2015

 

Le revenu net imposable par déclaration reprend l’ensemble des revenus pris en compte par les déclarations d’impôts moins les dépenses déductibles. La plupart des contribuables déclarent individuellement leurs revenus, à l’exception des époux et des cohabitants légaux qui remplissent une déclaration commune. Notons que les déciles supérieurs comprennent bien plus de déclarations communes que de déclarations individuelles : dans le premier décile, seules 2 % des déclarations sont communes contre 87 % dans le dernier décile. Précisons que les déclarations à revenu nul ne sont pas prises en compte ici. En Wallonie, elles représentent près de 10 % de toutes les déclarations.

Les  20 000 déclarations les plus élevées (1 % des déclarations) ont, en moyenne, un revenu imposable d’un peu plus de 212 000 €. Autrement dit, le revenu cumulé des 1 % des déclarations les plus élevées est supérieur au revenu cumulé des 25 à 30 % des déclarations les moins élevées. On peut aussi calculer que le revenu cumulé imposable des 5 à 6 % des déclarations les plus élevées vaut environ le total du revenu cumulé des 50 % des déclarations les plus faibles.

Le coefficient de Gini calculé sur ces quantiles vaut 0,430 pour la Wallonie. Ce qui est légèrement plus que la Flandre (0,425), nettement moins que Bruxelles (0,474) et proche de la Belgique (0,433). Ces différences sont similaires à celles mises en évidence à partir du coefficient de Gini de SILC (cf. fiche coefficient de Gini). Néanmoins, ces coefficients-ci sont comparativement plus élevés, car, entre autres, le revenu imposable par déclaration ne prend pas en compte ni les solidarités familiales, ni la progressivité de l’impôt sur les personnes physiques.

Sources : SPF-Economie / Direction générale Statistique ; Carte : IWEPS 2017

 

Le revenu médian par déclaration – c’est-à-dire le revenu qui est au milieu de l’ensemble des déclarations de la commune – est un indicateur du niveau de richesse de la population habitant la commune. Les communes les plus riches se situent dans le Brabant Wallon, à proximité du Grand-Duché de Luxembourg et dans certaines zones périurbaines (autour de Mons, Charleroi, Namur et Liège). Les communes les plus pauvres se situent dans les bassins industriels du sillon Sambre et Meuse, dans les grandes villes (Mons, Charleroi, Liège, Verviers) et dans les communes rurales du sud des provinces de Hainaut et de Namur et du nord et du sud-ouest de la province de Luxembourg.


Définitions et sources

Les données proviennent de l’administration fiscale. L’année indiquée ici est l’année de perception des revenus (et non l’année de déclaration).

Le revenu net imposable est un revenu net de cotisations sociales, de charges et de dépenses déductibles. Ce revenu diffère du revenu disponible sur deux points. D’une part, l’impôt sur les personnes physiques n’est pas déduit du revenu net imposable. D’autre part, certains revenus ne sont pas pris en compte dans la déclaration d’impôt – parce que partiellement, forfaitairement ou pas déclarés. Cela concerne notamment les revenus du patrimoine (plus importants pour les hauts revenus), les salaires des fonctionnaires internationaux, les revenus d’intégration et les allocations familiales. De plus, les dépenses déductibles étant soustraites, la part correspondante du revenu perçu ne figure pas dans le revenu net imposable.


Pertinence et limites

Étant donné que la définition des revenus dépend du droit (qui détermine les dépenses déductibles, les revenus à ne pas déclarer, déclarés forfaitairement ou exonérés), il n’est pas possible de comparer les chiffres wallons avec ceux d’autres pays et les comparaisons dans le temps doivent être réalisées avec précaution. Par contre, les comparaisons à un moment donné entre entités internes à la Belgique posent moins de problèmes.

Le revenu par déclaration ne correspond pas nécessairement au niveau de vie, en particulier pour les personnes dont le revenu individuel est très faible (étudiants, etc.), les contribuables ayant des personnes à charge ou les couples remplissant une déclaration commune. Notons aussi que les personnes dont le revenu n’est pas imposable (bénéficiaire du revenu d’intégration, fonctionnaire international, etc.) ne se retrouvent pas dans ces statistiques.

Responsable(s) : Ghesquiere François

Pour en savoir plus:

http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/travailvie/fisc/

Plus de données et fichiers à télécharger sur http://walstat.iweps.be

Prochaine mise à jour : décembre 2018


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques