Indicateurs statistiques

Structure d’activité des 25-64 ans selon le niveau de diplôme

Alors que 89 % des 25-49 ans diplômés de l’enseignement supérieur ont un emploi, seuls 36 % des 25-49 ans ayant au plus un diplôme de l’enseignement primaire sont dans ce cas.

Répartition de la population wallonne selon le statut BIT, par niveau de diplôme et catégorie d’âge en 2016

Sources : SPF-Economie générale Statistique – Enquête sur les Forces de Travail, 2016 (Moyenne annuelle) ; Calculs : IWEPS

 

De manière générale, la part des personnes ayant un emploi s’élève avec le niveau de diplôme. En 2016, presque 90 % des Wallons âgés de 25 à 49 ans et diplômés de l’enseignement supérieur ont un emploi. Dans cette même catégorie d’âge, seuls 36 % des personnes diplômées au maximum de l’enseignement primaire ont un emploi, tandis qu’un peu plus de la moitié des personnes ayant un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur ont un emploi (57 %).

Cette relation entre niveau de diplôme et taux d’emploi existe également pour les 50-64 ans : parmi les 50-64 ans ayant un diplôme de l’enseignement supérieur, 72 % occupent un emploi. Ce n’est plus le cas que pour un quart des personnes âgées de 50 à 64 ans ayant au plus un diplôme de l’enseignement primaire.

Répartition de la population wallonne selon le niveau de diplôme, par statut BIT et catégorie d’âge en 2016

Sources : SPF-Economie / Direction générale Statistique – EFT, 2016 ; Calculs : IWEPS

 

En Wallonie, en 2016, parmi les personnes âgées de 25 à 49 ans ayant un emploi, 45 % ont un diplôme de l’enseignement supérieur, 40 % ont un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur. Les personnes n’ayant au plus qu’un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur sont surreprésentées parmi les personnes au chômage et inactives : elles représentent 38 % des chômeurs et 46 % des inactifs âgés de 25 à 49 ans, contre seulement 15 % des personnes en emploi de cette même tranche d’âge. Notons qu’une part non négligeable de chômeurs et inactifs ont un diplôme élevé : les diplômés de l’enseignement supérieur représentent en effet 18 % des chômeurs et 16 % des inactifs âgés de 25 à 49 ans.

Même si les niveaux de diplômes sont globalement moins élevés dans la tranche d’âge des 50-64 ans, les mêmes tendances s’observent quant à la répartition des niveaux de diplôme selon la situation sur le marché de l’emploi.


Définitions et sources

Les données proviennent de l’Enquête sur les Forces de Travail (EFT, moyenne annuelle). Le niveau d’éducation y est estimé par le diplôme le plus élevé obtenu, que ce soit dans le cadre de la formation initiale ou à l’âge adulte. Les statuts emploi, chômage et inactivité sont définis selon les normes du Bureau International du Travail. Est considérée « en emploi » la personne en âge de travailler qui, au cours de la semaine de référence, a effectué un travail rémunéré d’au moins une heure. Est considérée « au chômage » la personne sans emploi qui est disponible pour occuper un emploi dans les 15 jours et a cherché activement un emploi dans le mois précédant l’enquête, ou qui a trouvé un emploi commençant dans moins de trois mois. Les personnes ne répondant pas à ces critères sont inactives.


Pertinence et limites

L’enquête EFT est organisée par le SPF-Economie / Direction générale Statistique sous la supervision d’Eurostat et peut être utilisée pour des comparaisons internationales. Elle est obligatoire. En Wallonie, environ 16 000 ménages sont interrogés. Les chiffres présentés sont donc extrapolés à partir d’un échantillon. De ce fait, les différences observées doivent être interprétées avec prudence.

Responsable(s) : Dujardin Claire

Pour en savoir plus:

L’Enquête sur les Forces de Travail : http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/collecte_donnees/enquetes/eft/

Prochaine mise à jour : juin 2018


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques