Indicateurs statistiques

Transport fluvial

Le tonnage fluvial de marchandises transportées en Wallonie s’élève à 41,54 millions de tonnes en 2018 (+ 7 % par rapport à 2016).

Bilan global du trafic fluvial de marchandises en Wallonie (en tonnes de marchandises)

Sources : SPW – DGO2 – Mobilité et voies hydrauliques ; Calculs : IWEPS

 

Le tonnage fluvial de marchandises transportées en Wallonie est de 41,5 millions de tonnes en 2018, soit une augmentation de 28 % depuis 1995 avec cependant un léger recul (-1,4 %) en 2018. Elles se répartissent en 33 % en exportations (-8 % par rapport à 2017), 27 % en importations (-1 %), 33 % en transit (+5 %) et 3 % en trafic interne (-1 %).

Le tonnage transporté en Wallonie en 2017 (42,1 MT) représentait 21 % du trafic fluvial en Belgique (201,1 MT transportées en 2017, dernier chiffre disponible).

Le réseau wallon des voies navigables offre de larges possibilités pour le développement du transport par voie d’eau. Les pouvoirs publics, qui gèrent les 741 kilomètres de voies d’eau (dont 451 kilomètres utiles au transport), soutiennent les différents projets contribuant à mieux positionner la Wallonie par rapport aux ports de mer et notamment via le plan infrastructure actualisé : nouvelles écluses, connexion des bassins de la Seine et de l’Escaut, etc. Le tonnage moyen par bateau chargé est de 1 015 tonnes (contre 826 en 2003) et continue d’augmenter sur le réseau wallon ; et peut, en ce sens, être considéré comme un effet de sa modernisation.

 

Répartition annuelle du trafic fluvial par province en 2018 (en tonnes-kilomètres)

Sources : SPW – DGO2 – Mobilité et voies hydrauliques ; Calculs : IWEPS

 

En 2018, le trafic wallon de marchandises a atteint 1 772 millions de tonnes.km, soit une augmentation de +3,6 % par rapport à 2017. Cette augmentation est à mettre sur le compte des provinces du Namur (+14 %) et du Hainaut (+6 %).

La répartition des tonnes.km transportées par province est la suivante : 46 % pour la province de Liège, 36 % pour la province du Hainaut, 17 % pour la province de Namur et 1 % pour la province du Brabant wallon.

 

Trafic fluvial par catégories de marchandises transportées en Wallonie en 2018 (en tonnes)

Sources : SPW – DGO2 – Mobilité et voies hydrauliques ; Calculs : IWEPS

 

En 2018, les minéraux et matériaux de construction maintiennent leur part prépondérante (40 %) depuis plus de 25 ans. L’année 2018 confirme la diversification croissante dans le transport de marchandises transportées, conséquence de la disparition de la phase à chaud dans la sidérurgie. Notons la progression des produits métallurgiques (4,9 Mt) et des produits agricoles (4,9 Mt). Enfin, le trafic conteneurisé (catégorie « marchandises diverses »), transbordé de ou vers la voie d’eau depuis un des cinq terminaux wallons, est en forte croissance (116 000 EVP contre 96 747 en 2017, soit +19 %).


Définitions et sources

Les données présentées dans le présent indicateur sont issues des statistiques produites par la Direction générale et opérationnelle de la Mobilité et des voies hydrauliques de Wallonie et concernent les statistiques de navigation marchande, statistiques de navigation à partir du document « permis de circulation » détenu par tout bateau navigant en Wallonie voir : http://voies-hydrauliques.wallonie.be.

L’unité « tonnes.km » exprime le déplacement d’une tonne de marchandises sur une distance d’un kilomètre.

EVP : équivalents vingt pieds, unité de mesure de conteneur.

Sources : SPW – DGOMVH – Mobilité et voies hydrauliques; Calculs : IWEPS.


Pertinence et limites

Les statistiques fournies par la DGO2 sont ventilées selon différentes catégories et disponibles directement sur leur site Internet.

Le tonnage transporté et manipulé donne une certaine information concernant l’activité économique sur un territoire.

Responsable(s) : Juprelle Julien

Pour en savoir plus:

http://voies-hydrauliques.wallonie.be

Prochaine mise à  jour : mars 2020


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques