Indicateurs statistiques

Transport par poids lourds sur les autoroutes wallonnes

Les véhicules.kilomètres parcourus par les camions belges (>32t) ont augmenté de 12,6 % entre avril 2016 et septembre 2020

Véhicules.kilomètres parcourus sur le réseau structurant par nationalité des camions (>32t) –
série désaisonnalisée, avril 2016 – septembre 2020

Sources : SOFICO ; Calculs : IWEPS

Depuis le 1er avril 2016, une redevance s’applique aux camions belges et étrangers de plus de 3,5 tonnes circulant sur le réseau belge structurant, (ce qui concerne environ 2 673 km des voiries régionales). Tous les poids lourds qui circulent sur la voie publique en Belgique doivent disposer, à bord, d’un On Board Unit (OBU) basé sur la technologie satellitaire et activé en permanence, ce boîtier ne facturant que les kilomètres parcourus sur les tronçons payants (http://www.viapass.be). Dans l’indicateur (représenté ci-dessus), la distance parcourue est exprimée en véhicules.kilomètres (vkm) mesurant les kilomètres parcourus par l’ensemble des véhicules sur le réseau routier d’une entité.

Dans le graphique ci-dessus, on tient compte de l’évolution de la circulation en fonction de la nationalité des poids lourds. La plupart des vkm parcourus sont réalisés par des camions issus de la Belgique et de l’Union Européenne ; ces derniers couvrant en moyenne 40 % de kilomètres de plus que les camions belges (en moyenne 88,6 millions contre 64,5 millions de vkm par mois). Parmi ceux-ci, les camions immatriculés en Pologne occupent la part la plus importante (13,9 millions de vkm par mois), suivis des camions roumains (10,8 millions de vkm par mois), néerlandais (9,8 millions de vkm par mois) et luxembourgeois (9,2 millions de vkm par mois). Il est important de souligner que les vkm parcourus ont augmenté le plus pour les camions polonais (41,5 % entre avril 2016 et septembre 2020). Les camions belges ont connu une augmentation de leurs kilomètres de 12,6 %. En moyenne, les vkm parcourus par les camions issus d’autres pays membres de l’Union Européenne autres que la Belgique se sont accrus de 8,3 %.

 

Kilomètres parcourus sur le réseau structurant belge par norme d’émission et par pays d’immatriculation des camions (>32t) – série désaisonnalisée, avril 2016 – septembre 2020

Sources : SOFICO ; Calculs : IWEPS

En analysant le nombre de vkm parcourus par norme d’émission, nous constatons que les camions à norme « euro 6 » sont devenus la catégorie dominante parmi les camions belges tout comme parmi les camions issus des autres pays de l’Union Européenne. En septembre 2020, environ 75 % des vkm des camions belges appartenaient à la catégorie « euro 6 » tandis qu’en avril 2016 cette proportion n’était que de 25 %. Pour les camions issus d’autres pays de l’Union Européenne, les proportions étaient respectivement de 87 % et de 39,6 %. La plus grande chute s’est produite dans la catégorie « euro 5 » (de 49,5 % à 17,7 % pour les camions belges, et de 51,9 % à 11,5 % pour les camions issus d’autres pays de l’Union Européenne). Toutes les catégories inférieures, de la catégorie « euro 0 » à « euro 4 », ont également connu une diminution. Cependant, il y a une différence de composition des vkm des camions entre la Belgique et l’Union Européenne. La dominance de la norme « euro 6 » est plus forte dans le vkm parcouru par des camions issus d’autres pays de l’Union Européenne que la Belgique, même si la composition du parc des camions belges converge vers celle des camions étrangers.


Définitions et sources

Les données utilisées pour calculer ces indicateurs proviennent de la Sofico. Les fournisseurs de services envoient quotidiennement des données financières à Viapass et à la Sofico. Après avoir validé le traitement des données par la Sofico, l’IWEPS a reçu les données anonymisées. L’IWEPS dispose ainsi des informations relatives au toll charger ; au fournisseur de services, à la date, à la période couverte, au producteur de l’OBU, à l’identifiant de l’OBU, au code du pays, au numéro de plaque (anonymisé), au type d’émission de la voiture, à la masse maximale, à la distance facturée et au montant à payer.
Vu que les données brutes manifestent une forte saisonnalité, nous les avons désaisonnalisées en appliquant le logiciel « seasonal » en R. Ce logiciel est une adaptation de X-13ARIMA-SEATS, programme d’ajustement saisonnier.


Pertinence et limites

Les données utilisées ne couvrent que les camions de MMA>32t ayant emprunté le réseau structurant wallon payant.

L’utilisation de la masse ou du poids du camion peut introduire un double biais.
Premièrement, il s’avère que la majorité des camions de masse <32t sont belges ; on a donc une sous-estimation des vkm des camions belges.
Deuxièmement, il n’est pas possible de faire une analyse fine du transport de marchandises ou calculer les tonnes.kilomètres car nous ne disposons pas de la charge utile desdits camions.

Responsable(s) : Gregor Andras , Juprelle Julien

Pour en savoir plus:

Prochaine mise à jour : mars 2024


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques