Indicateurs statistiques

Population des 65 ans et + dans les communes wallonnes

Si la population wallonne dans son ensemble comporte 19,3 % de 65 ans et + en 2022, dans les communeswallonnes, ce taux varie de 11,2 % à 27,7 %.

La répartition spatiale des 65 ans et plus met en évidence des groupements de communes où cette croissance est la plus forte, soit les zones proches de la frontière française des provinces de Luxembourg et de Namur et l’est de la province de Liège, qui attirent des retraités à la recherche d’un cadre de vie plus bucolique, mais aussi des communes qui voient leur population plus jeune se diriger vers des régions pourvoyeuses d’emplois. Se détachent également sur la carte les territoires périphériques aux grandes villes qui ont connu les premiers mouvements de la périurbanisation dans la seconde moitié du 20ème siècle (notamment le centre du Brabant wallon, le sud de Liège et de Charleroi).

Si les migrations notamment passées jouent un rôle important dans le poids des 65 ans et plus dans la population, la mortalité et la fécondité sont également des éléments qui interviennent. La fécondité est par exemple traditionnellement plus élevée dans certaines communes de la province de Luxembourg qui bénéficient déjà de l’arrivée de jeunes ménages liée à la périurbanisation de la ville de Luxembourg. La part des 65 ans et plus y est donc très faible.

 

Au niveau wallon, la croissance de la part des 65 ans et plus a augmenté de +8,4 % entre le 1er janvier 2017 et le 1er janvier 2022. Mais les communes affichent un grand éventail de taux de croissance allant de -6,0 % à +27,9 % sur cette même période.

De faibles croissances sont observées à Charleroi et à Liège, ainsi que dans la périphérie de cette dernière ville. Ailleurs, des communes qui affichent actuellement des parts importantes de 65 ans et plus enregistrent ces dernières années une croissance de ce groupe d’âge relativement faible : le sud Namurois, l’est de la province de Liège ou le Hainaut.
Cinq communes connaissent même une diminution de ce groupe d’âge. Outre la crise sanitaire en 2020, une caractéristique locale peut expliquer aussi une baisse, comme à Martelange la fermeture en 2017 d’une maison de repos.


Définitions et sources

Les perspectives communales de population développées ici reposent sur la méthode de projection des comportements observés ces dernières années. Cette méthode s’articule sur la distribution des individus selon leurs caractéristiques d’âge et de sexe. Elle calcule alors des taux d’évolution sur cinq ans de ces différentes populations selon l’âge et le sexe en tenant compte de la mortalité et des migrations spécifiques à chaque commune. Ces taux sont appliqués à la population de 2020 pour obtenir la population estimée de 2025. A la population ainsi projetée, s’ajoutent les naissances calculées sur la base du niveau de fécondité observé dans la commune. Les résultats traduisent les tendances observées sur les dernières années (2013-2020) en trois bonds successifs de cinq ans (2025-2030-2035). Les naissances, ainsi que chaque groupe d’âge quinquennal de chaque sexe, sont calibrés à chaque bond, au niveau de l’arrondissement, sur les perspectives de population du Bureau fédéral du Plan de janvier 2021.


Pertinence et limites

Les données démographiques sont tirées du Registre national (RN) par Statbel. Le RN est un outil légal qui existe en Belgique depuis 1983 qui centralise les registres de population instaurés dans chaque commune belge dès 1846. Il enregistre l’ensemble des résidents de la Belgique dans différents registres : principalement le registre de population et des étrangers (les Belges et les étrangers domiciliés – autorisés à s’établir ou séjourner plus de trois mois – en Belgique), le registre d’attente (candidats réfugiés politiques) et les registres diplomatiques et consulaires ainsi que celui des fonctionnaires européens et des membres des autres institutions internationales (OTAN) et leur famille. La population officielle de la Belgique qui sert de base aux calculs des indices démographiques, comptabilise l’ensemble des personnes du RN qui ont leur résidence principale en Belgique en excluant le registre d’attente.

Responsable(s) : Debuisson Marc

Pour en savoir plus:

http://www.plan.be/ BFP – Statbel (2021), Perspectives démographiques 2020-2070, mars 2021, 41 p.

Rapport de recherche IWEPS, n°44 : Perspectives de population et des ménages des communes wallonnes à l’horizon 2035, avril 2021 – http://iweps.be

Statbel : https://statbel.fgov.be/fr/themes/population/structure-de-la-population

Walstat – IWEPS : http://walstat.iweps.be

Prochaine mise à jour : septembre 2023


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques