Indicateurs statistiques

Population étrangère

C’est la part que représentent les personnes de nationalité étrangère dans la population totale wallonne au 1er janvier 2016. Cette proportion s’élève à 11,5 % au niveau national.

Structure de la population étrangère (personnes de nationalité étrangère) en Wallonie et en Belgique, situation au 1er janvier 2016

Sources : SPF-Economie / Direction générale Statistique ; Calculs : IWEPS
Note : la catégorie autre correspond aux personnes de nationalité indéterminée et aux apatrides. La catégorie “ Europe hors UE ” intègre l’entièreté de la Fédération de Russie et exclut la Turquie

 

Au 1er janvier 2016, la Wallonie compte 3,6 millions d’habitants. Parmi eux, 358 191 personnes sont de nationalité étrangère ; ce qui représente environ 28 % de l’ensemble de la population étrangère établie en Belgique.

Les données du tableau ci-dessus mettent clairement en évidence que la population de nationalité étrangère établie en Wallonie est principalement d’origine européenne. En effet, globalement, les citoyens originaires des pays de l’Union européenne représentent 74 % de l’ensemble de la population étrangère wallonne. C’est également le cas pour la Belgique, mais dans une moindre mesure (68 %). On peut également noter qu’environ 3 % des étrangers résidant en Wallonie sont originaires des pays européens non-UE. Ce qui signifie qu’environ huit personnes de nationalité étrangère sur dix vivant en Wallonie émanent du continent européen (77 %). Loin derrière l’Europe, se positionne l’Afrique (13 %) deuxième continent d’origine de la population étrangère wallonne, devant l’Asie (6 %).

 

Top-15 des nationalités étrangères en Wallonie, effectif, situation en 2016

Sources : SPF-Economie / Direction générale Statistique ; Calculs : IWEPS

 

Comme le montre le graphique ci-dessus dans leTop-15 des nationalités étrangères en Wallonie, on retrouve à la 1ère place l’Italie avec 101 414 personnes, suivie de la France avec un effectif évalué à 79 293 personnes. À eux seuls, ces deux pays représentent 50 % du total de la population étrangère wallonne. Cette proportion culmine à 84 % lorsqu’on considère l’ensemble des pays du Top-15. Dans ce groupe, le premier pays extra-européen est le Maroc qui se classe à la 4ème place, avec 15 952 individus, soit 4,5 % de l’ensemble de la population étrangère établie en Wallonie.


Définitions et sources

Un étranger est une personne qui ne possède pas la nationalité belge et qui réside en Wallonie ou dans une autre Région belge. La population étrangère comprend aussi bien des personnes nées à l’étranger et des personnes nées en Belgique. Les données relatives à la population étrangère sont issues du registre national. Les données relatives à la population de nationalité étrangère sont diffusées de façon récurrente par le SPF-Economie / Direction générale Statistique.


Pertinence et limites

La limite de cet indicateur réside dans le fait qu’il ne permet pas de capter l’immigration dans toutes ses composantes puisque les populations étrangère et immigrée ne se confondent pas. En effet, un immigré n’est pas nécessairement de nationalité étrangère (certains immigrés acquièrent la nationalité belge). À l’inverse, une personne de nationalité étrangère n’est pas forcément un immigré (certains étrangers sont nés en Belgique).

Responsable(s) : Marfouk Abdeslam

Pour en savoir plus:

Plus de données et fichiers à télécharger sur http://walstat.iweps.be

Prochaine mise à jour : février 2018


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques