Indicateurs statistiques

Recettes et dépenses de la Région wallonne

En 2019, les dépenses inscrites au budget initial de la Région wallonne s’élèvent à 15,1 milliards d’euros, pour des recettes de 13,8 milliards d’euros.

Evolution des recettes et des dépenses de la Région wallonne (en milliers d’euros)

Sources : Documents du Parlement wallon (Exposé général) ; Calculs : IWEPS
Note : Pour la Région wallonne, il s’agit des recettes et des dépenses réalisées pour les années 1995 à 2017 (sauf pour les dépenses de 2008 qui correspondent au second ajustement budgétaire), du budget ajusté pour 2018 et du budget initial pour 2019

 

De 1995 à 2017, la Région wallonne dépensait annuellement entre 4,0 et 8,8 milliards d’euros pour son fonctionnement et la  réalisation des missions qui lui étaient confiées. Ses recettes, pour cette même période, passaient de 3,5 à 7,9 milliards d’euros.

En 2015, à la suite de la sixième réforme de l’Etat, la Région wallonne a hérité de nouvelles compétences. La gestion de ces compétences a été progressivement transférée de l’Etat fédéral vers la Région wallonne. Son budget connait alors une augmentation substantielle en 2018, ses recettes passant de 7,9 à 12,4 milliards et ses dépenses de 8,8 à 14,3 milliards. La plus grande partie de ces nouveaux moyens sont versés à l’AVIQ pour, entre autres, la gestion des allocations familiales et des infrastructures hospitalières. Plus d’un milliard va vers le FOREM, pour les politiques relatives à l’emploi (réductions de cotisations sociales et Titres-services).

En 2019, la Région doit faire face à un solde brut à financer de -1,3 milliard d’euros. Compte tenu des corrections liées au passage en SEC 2010 (norme comptable fixée par l’Europe pour permettre de comparer les Etats européens entre eux), le solde de financement de la Région wallonne devrait être nul.

 

Recettes et dépenses de la Région wallonne, par grandes catégories, pour les 5 dernières années, en milliers d’€

Sources : Documents du Parlement wallon (Exposé général)

Définitions et sources

Il s’agit des recettes et des dépenses réalisées jusqu’en 2017, (sauf les dépenses de 2008 qui correspondent au second ajustement budgétaire), du budget ajusté pour 2018 et du budget initial pour 2019.

Les crédits de liquidation sont les crédits qui impliquent des sorties de fonds à charge du budget de l’année (aussi appelés moyens de payement) ils comprennent les amortissements.

Sources : documents budgétaires publiés par le Parlement wallon : https://www.parlement-wallonie.be/pwpages?p=decrets-budgets-form.

 


Pertinence et limites

Jusqu’en 2017, les données présentées ici sont des réalisations effectives.

Pour 2019, il s’agit des montants figurant dans le budget approuvé par la Parlement wallon. Les recettes et dépenses qui y sont inscrites sont estimées sur la base des prévisions de croissance économique et d’inflation connues en septembre 2018. Elles reflètent aussi les politiques menées par le Gouvernement wallon (gestion des nouvelles compétences transférées dans le cadre de la sixième réforme de l’Etat, Plan wallon d’investissement, .).

Pour 2018, il s’agit de l’ajustement budgétaire. Les données du budget initial ont été revues en cours d’année pour tenir compte du rythme des dépenses, des nouveaux paramètres de croissance et d’inflation et d’éventuelles politiques nouvelles permises par des moyens disponibles supplémentaires.

Responsable(s) : Paque Régine

Pour en savoir plus:

Prochaine mise à jour : mars 2020


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques