Indicateurs statistiques

Part d’énergie renouvelable dans la consommation énergétique

La production d’électricité nette renouvelable est estimée en 2014 à 3 503,1 GWh, soit un peu moins de 12 % de la production nette d’électricité totale.

Production 2014 : Electricité = 3503 GWh

a005-graph1-032017
Sources : SPW – DGO4 – Aménagement du territoire, logement, patrimoine et énergie – Direction énergie et bâtiment durable (DEBD), Institut de conseils et d’études en développement durable (ICEDD), données février 2017 ; Calculs : IWEPS

 

La production électrique wallonne se diversifie grâce au recours croissant aux énergies renouvelables. Il ressort que la production d’électricité renouvelable, dont le niveau en 2014 s’élève à 3 503 GWh (-2 % / 2013 et x6 depuis 2005), représente un peu moins de 12,5 % de la production nette d’électricité totale, grâce à la biomasse (28 %), à la force hydraulique (8 % pour 68 % en 2000), à l’essor de l’éolien (38 %) et au photovoltaïque (21 %, soit une production multipliée par 11 depuis 2010). L’électricité issue des sources « hors biomasse » est de 2 336 GWh. La production électrique liée à la biomasse (1 167 GWH) en diminution est inférieur à la production électrique éolienne (1 327 GWH). La raréfaction des ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon), la recherche d’une moindre dépendance énergétique et la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre imposent de plus en plus le recours à des sources d’énergies renouvelables. Une énergie renouvelable est une énergie produite à partir d’une source qui, contrairement aux énergies fossiles, se régénère au moins au même rythme que celui auquel on l’utilise.

Un des objectifs pour lesquels les Etats Membres de l’Union européenne se sont engagés lors de l’accord « Paquet Energie-Climat » en décembre 2008 est notamment que la part de l’énergie renouvelable représente en 2020 au moins 20 % de la consommation finale brute de l’Europe. Cet objectif, au niveau belge, donne le seuil de 13 % à atteindre, soit en valeur absolue 4,224 Mtep (49 120 GWh). Ce seuil a été décliné pour les régions (14 850 GWh pour la Wallonie) dans le cadre de l’accord politique sur le « Burden Sharing » en décembre 2015. L’Arrêté du gouvernement wallon (2015) fixe l’objectif wallon en 2020 à 15 600 GWh. Suivant les modalités de calcul prescrites dans l’accord européen, la part du renouvelable dans la consommation finale brute en Wallonie atteindrait les 10,7 % en 2014 (méthodologie, Directive 2009/28/EC) dont 3,1 % dû à l’électricité, 6,4 % à la chaleur et 1,2 % aux transports.

 

Production 2014 : Chaleur = 7 792 GWh

Sources : SPW – DGO4 - Aménagement du territoire, logement, patrimoine et énergie - Direction énergie et bâtiment durable (DEBD), Institut de conseils et d’études en développement durable (ICEDD), données février 2017 ; Calculs : IWEPS
Sources : SPW – DGO4 – Aménagement du territoire, logement, patrimoine et énergie – Direction énergie et bâtiment durable (DEBD), Institut de conseils et d’études en développement durable (ICEDD), données février 2017 ; Calculs : IWEPS

 

La production  de  chaleur  nette  s’élève  à 7 792 GWh en 2014 (-9 % /2013 et +67 % depuis 2005) et est principalement assurée par les énergies de type biomasse, en particulier la biomasse solide. L’évolution à la baisse par rapport à 2013 est liée à des températures hivernales clémentes.

 

Puissance électrique renouvelable en 2014 : 1 847,8 Mwe

Sources : SPW – DGO4 - Aménagement du territoire, logement, patrimoine et énergie - Direction énergie et bâtiment durable (DEBD), Institut de conseils et d’études en développement durable (ICEDD), données février 2017 ; Calculs : IWEPS
Sources : SPW – DGO4 – Aménagement du territoire, logement, patrimoine et énergie – Direction énergie et bâtiment durable (DEBD), Institut de conseils et d’études en développement durable (ICEDD), données février 2017 ; Calculs : IWEPS

 

En 2014, la puissance électrique renouvelable (puissance installée) atteint les 1 847,8 Mwe (+5 % /2013) a été multipliée par 6 depuis 2005 (304 MWé). Notons l’essor du solaire photovoltaïque et de l’éolien : leur part est de 43,6 % et 34,4 % en 2014 alors qu’elle était respectivement de 0 % et 16 % en 2005.

 


Définitions et sources

Une énergie renouvelable est une énergie produite à partir d’une source qui, contrairement aux énergies fossiles, se régénère au moins au même rythme que celui auquel on l’utilise.

  1. GWh : gigawattheure.
  2. MWé : mégawatt électrique

Les différentes productions d’énergie provenant de sources renouvelables peuvent être regroupées en électricité renouvelable, chaleur et biocarburants.

Sources : SPW – DG04 – DEBD, ICEDD. Données février 2017 ; Calculs : IWEPS


Pertinence et limites

Cet indicateur est calculé sur la base des statistiques de l’énergie fournie par les « Bilans énergétiques régionaux », qui s’inscrivent tant se faire se peut dans les exigences des directives en la matière.

Les « Bilans énergétiques régionaux » et les analyses qui en découlent sont publiés chaque année par le SPW (DG04).

Responsable(s) : Juprelle Julien

Pour en savoir plus:

Le portail Energie http://energie.wallonie.be

Plus de données sur http://walstat.iweps.be

Prochaine mise à jour : mars 2018


Télécharger la fiche .pdf
Retour aux statistiques