Travailleurs frontaliers entrants par pays de résidence et région de travail

Date de dernière mise à jour : 23/11/2016

L'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) collecte auprès des organismes assureurs les données sur leurs affiliés qui sont travailleurs frontaliers, qu’ils soient entrants et assujettis à la sécurité sociale belge ou sortants et assujettis au système de sécurité sociale du pays de travail. Les  données sont disponibles par arrondissement belge et par pays de travail ou de résidence.

Ces données ne sont pas parfaitement exhaustives et le lieu de travail est parfois mal attribué:

  • On suppose que certains travailleurs frontaliers sortant vers l’Allemagne ne sont pas connus à l’INAMI, car ils sont assurés auprès d’un organisme privé.
  • Parmi les français qui vont travailler en Flandre, il y en a probablement beaucoup qui préfèrent s’inscrire dans une commune francophone voisine et sont ainsi considérés comme travaillant dans l’arrondissement de Mouscron alors qu’ils travaillent en Flandre.
 

 



Définition: 

Les travailleurs frontaliers entrants travaillent en Belgique et résident dans un des 4 pays voisins de la Belgique. La plupart sont salariés.







Travailleurs frontaliers entrant en Belgique par pays de résidence et région de travail au 30 juin 2015

 LuxembourgFranceAllemagnePays-BasTotal
Wallonie40228.50865822029.788
Flandre427.1044339.88117.460
Bruxelles61729372771.104
Belgique50536.3411.12810.37848.352

 

Source(s): 

Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI)