Projets

Évaluation du service citoyen en Wallonie

Mandat d’évaluation

La Déclaration de Politique Régionale (DPR juillet 2017, p.17) prévoit que « Le gouvernement amplifiera les initiatives en faveur du Service Citoyen, en permettant à un plus grand nombre de jeunes d’y avoir accès et en favorisant l’orientation des jeunes vers ces activités ». À cet effet, le gouvernement wallon a signé une Convention-cadre, couvrant la période de septembre 2018 à août 2021, avec l’asbl Plateforme pour le Service Citoyen. Il est prévu dans la note au gouvernement relative au lancement du Service Citoyen en Wallonie et dans la Convention-cadre avec l’asbl Plateforme pour le Service Citoyen qu’une « évaluation approfondie réalisée par l’IWEPS » clôturera la période couverte par la Convention-cadre.

Le gouvernement wallon formé à la suite des élections de 2019 a signé en 2020 une seconde convention-cadre avec la PSC (« Convention-cadre relative au développement du Service Citoyen en Wallonie »). Cette nouvelle convention remplace et annule la première. La seconde convention a une date de fin allongée de quatre mois par rapport à la première (fin prévue au 31 décembre 2021 plutôt qu’au 31 août 2021). Un autre changement notable est la réduction de l’objectif du nombre de jeunes volontaires en Service Citoyen (de 1.500 dans la première convention à 900 dans la seconde)

Objet de l’évaluation

L’évaluation porte sur le Service Citoyen tel qu’il a été progressivement développé et amplifié sur la période couverte par la Convention-cadre. Afin de permettre le développement et la montée en puissance du Service Citoyen, trois phases ont structuré la durée de la Convention-cadre. Ces phases s’accompagnent d’objectifs chiffrés formulés en nombre de jeunes qui entament un Service Citoyen.

  • « La première période, du 1er septembre 2018 au 31 août 2019, correspond à une phase de transition consistant à créer les conditions nécessaires à une augmentation significative de l’offre des lieux d’accueil pour les jeunes, à un élargissement des domaines couverts correspondant davantage aux compétences de la Wallonie et à un choix plus large de lieux partenaires d’accueil. Pendant cette période, 100 jeunes entameront un Service Citoyen.
  • La seconde période, du 1er septembre 2019 au 31 août 2020, est celle du développement et devrait permettre à 400 jeunes de réaliser leur Service Citoyen.
  • Enfin, la troisième période (du 1er septembre 2020 au 31 décembre 2021) est celle d’une stabilisation du dispositif qui vise à maintenir à 400 le nombre de jeunes effectuant un Service Citoyen en Wallonie ». (Source : seconde convention-cadre 2020)

La/les question(s) évaluative(s)

Les questions évaluatives font écho aux objectifs opérationnels du Service Citoyen : augmenter la cohésion sociale, encourager l’exercice d’une citoyenneté engagée, renforcer la solidarité et favoriser le développement personnel des jeunes :

  • Le Service Citoyen favorise-t-il le développement personnel des jeunes ? (compétences de base)
  • Le Service Citoyen encourage-t-il l’exercice d’une citoyenneté engagée et renforce-t-il la solidarité ? (codes du vivre-ensemble)
  • Le Service Citoyen augmente-t-il la cohésion sociale ? (participation sociale)
  • De quelle manière les changements en matière de développement personnel, de citoyenneté engagée, de solidarité et de cohésion sociale s’articulent-ils ?
  • De quelle manière des facteurs externes au SC contribuent-t-ils aux changements observés chez les jeunes qui ont participé à un SC ?

Des questions relatives au référentiel d’action publique dans lequel s’inscrit le Service Citoyen, ainsi que sur les parcours et profils des jeunes en Service Citoyen (en particulier l’aspect « mixité » des promotions de jeunes) feront également l’objet de recherches approfondies.

La méthodologie

Le design et les méthodes d’évaluation sélectionnés pour apprécier l’atteinte des objectifs du SC sont mixtes. Le premier design est une évaluation basée sur une situation de référence. Au sein de ce design, c’est une méthode non expérimentale de comparaison de la situation des jeunes avant et après leur passage en Service Citoyen qui a été mise en œuvre. Plus précisément, les jeunes se sont auto-évalués en complétant un questionnaire avant et un questionnaire après leur SC.  Cette méthode rend possible l’observation de changements opérés chez les jeunes qui ont participé à un service citoyen.

Ce design est complémenté par une évaluation basée sur la théorie (sans situation de référence) : une analyse de contribution a apporté des éléments utiles pour identifier les changements à l’œuvre chez les jeunes et pour déterminer pourquoi et comment ces changements ont lieu.

Les chargés d’évaluation

  • Réalisation IWEPS : Mathieu Mosty (Chargé de recherche)
  • Accompagnement scientifique : Patrick Italiano (ULiège)

Le calendrier

  • Mandat d’évaluation : mai 2018
  • Cadrage opérationnel (présenté devant le groupe de travail de l’évaluation du Service Citoyen) : juillet 2019
  • Rapport intermédiaire (non publié) finalisé en janvier 2022
  • Publication du rapport final prévue en septembre 2022

Collaborateur(s)

Mosty Mathieu