Projets

Évaluation du dispositif des agences de développement local

Mandat d’évaluation

Date : Février 2020
Qui : Gouvernement wallon

Objet de l’évaluation

Évaluation du dispositif des agences de développement local dans une perspective de valorisation et d’optimisation.

La question évaluative

Comment les ADL soutiennent-elles le développement local ?

La méthodologie

Cette évaluation sera réalisée sur la base de la méthodologie suivante :

Etape 1 : Analyse de la politique à évaluer : élaboration de la logique d’intervention

Mise en évidence des motifs historiques ayant présidé à la conception du dispositif ainsi que ses ambitions. L’objectif de cette analyse est d’examiner ultérieurement la distance par rapport aux objectifs de départ et de questionner la pertinence du dispositif dans le contexte actuel. Les principaux enseignements de l’évaluation réalisée en 2009 par l’IWEPS seront intégrés dans cette étape. Par ailleurs, une série d’entretiens exploratoires seront menés avec des acteurs clefs (SPW, UVCW, Le Forem) ainsi qu’avec un échantillon d’ADL, identifiées sur la base de la typologie socio- économique, pour poser les bases de l’analyse et la confronter aux réalités de terrain.

  1. Analyse du dispositif ADL :
    –  base légale, formes juridiques, travaux parlementaires
    –  missions et objectifs poursuivis
    –  ressources prévues
    –  processus suivi pour l’agrément et la mise en place d’une ADL
  2. Identification et caractérisation des structures publiques (locales ou régionales) ayant des missions proches

Délivrable : un document contenant un schéma de logique d’intervention et les explications associées, une grille de critéres de sélection des participants aux entretiens collectifs (ADL et partenaires).

Etape 2 : Analyse de la répartition spatiale des ADL sur le territoire wallon

Une analyse spatiale, commune par commune, des dispositifs (locaux ou supra- communaux) actifs sur les territoires, qui poursuivent des objectifs similaires à ceux des ADL sera réalisée. Une attention particuliére sera portée à la gestion centre-ville. Les objectifs de cette cartographie sont, d’une part, de visualiser spatialement les ADL, partenaires et usagers/clients des ADL, de les caractériser (forme juridique, budget, ressources humaines – si disponibles) et, d’autre part, d’analyser ces représentations cartographiques. Par exemple, il serait possible d’identifier des parties du territoire wallon bénéficiant d’une superposition de dispositifs (favorisant les synergies ou avec un risque de redondance des missions) ou au contraire, des zones pour lesquelles des besoins sont peut-étre non rencontrés, faute de dispositifs ad hoc.

  1. Nombre – évolution dans le temps – dynamique de mise en place depuis l’entrée en vigueur des textes fondateurs (avril 2007)
  2. Analyse spatiale des ADL : selon la forme juridique, la date de mise en place, la présence d’autres dispositifs publics ayant des missions proches.

Délivrable: un document contenant un ensemble de cartes/tableaux et les explications associées.

Etape 3 : Analyse évaluative visant à répondre à la question : « Comment les ADL soutiennent-elles le développement
local ?»

Cette étape serait basée sur :

  1. une analyse des rapports annuels des ADL à propos de leurs partenariats
  2. des focus groupes (2 grands ateliers rassemblant des représentants d’ADL aux caractéristiques différentes – groupes hétérogénes. L’objectif des groupes de discussion est de mettre en évidence les forces et faiblesses des ADL, les freins et contraintes dans l’atteinte de leurs objectifs.
  3. Un questionnaire en ligne à destination des partenaires des ADL.

Délivrable : documents préparatoires (guides d’entretien, protocole d’animation) et notes synthétiques brutes des chercheurs.

Etape 4 : Rapport conclusif et recommandations

Forts des différents délivrables réalisés de février à mai (logique d’intervention, cartographie, notes issues des entretiens collectifs, etc.), les chercheurs mettront en commun leurs observations pour émettre des recommandations quant :

  • aux critéres à prendre en compte pour l’agrément des ADL ;
  • à l’amélioration du dispositif pour répondre à la logique d’intervention ;
  • aux pistes prospectives à développer en regard d’autres dispositifs existants et d’évaluations ultérieures.

Délivrable : Rapport final synthétique avec recommandations.

Les chargés d’évaluation

Réalisation IWEPS : Sébastien Brunet, Vincent Calay, Frédéric Claisse, Olivier Colicis, Anne Deprez, Muriel Fonder, Mathieu Mosty, Sile O’Dorchai, Isabelle Reginster, Rafaël Ritondo, Christine Ruyters, Claire Simon

Le calendrier

Un comité d’accompagnement est constitué pour suivre et piloter l’évaluation. Celui-ci est composé d’un représentant :

  • de la Ministre de l’Emploi ;
  • du Ministre de l’Economie ;
  • du Ministre des Pouvoirs locaux ;
  • de l’IWEPS ;
  • du SPWEER;
  • de la SOWALFIN ;
  • de l’Union des Villes et des Communes de Wallonie ;
  • du Forem ;
  • de l’inspection des finances.

Février 2020 : étape 1, analyse de la politique.
Mars 2020 : étape 2, analyse de la mise en œuvre.
Avril – Mai : étape 3, analyse évaluative.
Au plus tard, le 30 juin 2020 : étape 4, conclusions et recommandations.

A l’issue de l’évaluation, une séance d’information sur les résultats sera organisée avec l’ensemble des ADL ainsi que leurs partenaires.