WalStat

WalStat

Baromètre social de la Wallonie

 

Le Baromètre social de la Wallonie : c’est quoi ? 

Le Baromètre social de la Wallonie est une enquête de grande envergure réalisée depuis plusieurs années par l’IWEPS auprès des citoyens en Wallonie.

La première enquête « Identités et capital social en Wallonie », a été réalisée en 2003-2004 en étroite collaboration avec le CLEO de l’Université de Liège. A l’époque, ce sont plus de 2500 citoyens, âgés de 18 ans et plus, qui ont été interrogés sur l’ampleur de leur participation à la vie sociale, culturelle, politique de leur région, mais aussi sur le degré de confiance qu’ils accordent aux institutions, les valeurs qu’ils défendent ou encore leur sentiment d’appartenance à la région.

A côté de ce besoin de mesurer la qualité des liens sociaux en Wallonie, les décideurs politiques ont manifesté le souhait de disposer d'un instrument de mesure sur le long terme, qui permette d'observer les changements au sein de la population wallonne. Cette demande du politique se faisait l’écho de la volonté exprimée par les chercheurs de l’IWEPS. 

A l’issue de cette première enquête « Identités et capital social en Wallonie », un ouvrage collectif intitulé Capital social et dynamique régionale, présentant une série d’analyses réalisées à partir de l’enquête, a été publié par l’IWEPS en collaboration avec l’Université de Liège. 

Fort de cette première expérience, l’IWEPS a relancé, quatre ans plus tard, une nouvelle enquête sur les identités et le capital social. L’enquête de 2007, sensiblement identifique à la précédente, a toutefois été enrichie de nouveaux indicateurs et a été réalisée en face à face. Elle portait sur un échantillon probabiliste de 1236 Wallons âgés de 18 ans et plus. Le questionnaire de cette deuxième enquête est disponible dans le working paper n°12.

En 2011, suite aux crises successives qui ont traversé l’Europe et dans un contexte politique belge difficile, le Gouvernement wallon a exprimé à nouveau le souhait de questionner les citoyens, en élargissant toutefois le cadre de l’analyse aux politiques mises en œuvre au sein de la région.

Fin 2012, ce sont donc près de 1300 citoyens qui ont été interrogés sur l’ampleur de leur participation à la vie sociale, culturelle, politique de leur région, mais aussi sur le degré de confiance qu’ils accordent aux institutions, le regard qu’ils portent sur l’avenir de leur région et sur un ensemble de mesures politiques comme par exemple le Plan Marshall 2.Vert. La nouvelle mouture de l’enquête se présente désormais davantage comme un baromètre social plus général en respectant toutefois la possibilité de comparaison qu’offre l’utilisation des questions présentes dans les enquêtes précédentes.

A quelques mois des élections, les citoyens ont été à nouveau interrogés, entre septembre et décembre 2013, cette fois autour de quelques thématiques en particulier, notamment celles en lien avec la perception à l’égard des politiques mises en œuvre en Wallonie, la participation à la vie politique, la confiance envers les institutions. 

Les premiers résultats du Baromètre social de la Wallonie (BSW) ont été présentés lors de la cinquième conférence scientifique de l’IWEPS qui s’est tenue le 12 décembre 2013 au Palais des Congrès à Namur. 

Coordinateur de projet: Rébécca Cardelli

Collaborateur:  Thierry Bornand